La technologie moderne partenaire de l’exploitation forestière

Depuis presque 35 ans, IA’S évolue avec l’ère du numérique. Découvrez les avantages des nouvelles technologies sur les métiers de l’exploitation forestière.

Du bûcheron des origines à l’époque moderne

Vieille comme le monde, l’exploitation forestière s’étend sur bien des secteurs d’activité ; depuis le semis des arbres jusqu’à la transformation du bois, en passant par sa coupe, son cubage et son temps de séchage, ce sont divers corps de métier qui gravitent autour de l’univers forestier. Le temps passant et le monde du travail étant constamment en progrès, les besoins changent et requièrent sans cesse des moyens inédits, adaptés à des conditions nouvelles.

Cet état de fait, l’entreprise IA’S (acronyme de Integrated Arbor Solutions) l’a bien compris et développe une gamme d’outils numériques, qu’elle met au service des professionnels du bois.

Entre tradition et modernité, pour un meilleur rendement

A l’heure où s’accroissent les exigences d’un rendement optimal, les méthodes d’antan répondent moins bien aux dites exigences, notamment en ce qui concerne le cubage du bois (en clair : la mesure de son volume). Le bûcheron d’autrefois disposait de son compas forestier, et avait la possibilité d’immerger la pièce de bois dans un bassin, afin d’en estimer le volume par observation du niveau de l’eau consécutif à l’immersion. Cette méthode classique se pratique encore de nos jours quand des mesures très précises sont nécessaires. Cependant, mesure avec compas traditionnel et cubage par immersion appellent des calculs compliqués, et demandent un certain temps.

Aujourd’hui, les cubeurs et les compas électroniques permettent de réaliser ces opérations aisément et beaucoup plus rapidement. En matière de mesures dendrométriques par exemple, le compas numérique estime à vue le volume du bois encore sur pied. Par ailleurs, ces appareils de terrain sont équipés de revêtements protecteurs spéciaux, qui assurent leur résistance à la fluctuation des intempéries.

Le numérique, du primaire au tertiaire

Présents sous forme de smartphone, tablettes ou ordinateurs portables, les logiciels IA’S effectuent le suivi du bois à ses différents stades : mise en terre, gestion de croissance et transformation. L’informatique devient ainsi la clef d’une productivité plus grande, sans perte de qualité et offrant de surcroît un gain de temps considérable. De la sylviculture à la gestion administrative, IA’S constitue un trait d’union actif et visible entre les professionnels de la filière bois.