La charpente en bois, un incontournable

Le bois offre plusieurs principes constructifs. Le principe de la construction est l’ossature en bois. En effet, une maison en ossature bois voir des exemples représente plus de 75 % du marché mondial.

C’est une structure qui est constituée d’un tramage régulier de pièces de bois rectilignes qu’on appelle les montants. Mais aussi des morceaux horizontaux sur la fraction haute qui est le chevron, ou autres. On compte deux ossatures murales en bois : l’ossature à claire voie et l’ossature à plateforme. La charpente en bois est avant tout prisée en raison de sa facilité de construction. Elle offre également la meilleure isolation que ce soit thermique ou acoustique. En général, c’est l’épicéa qui est utilisé pour ce faire. C’est léger, robuste, et économique en même temps. Ce bois est idéal pour la réaliser la finition intérieure et extérieure. De cette manière, il est protégé contre les intempéries. Toutefois, certains constructeurs utilisent le bois local pour réaliser ce genre de charpente afin de réduire les dépenses, notamment pour le transport.

Panneau de bois massifs, une technique récente

Avec ce système, ce sont les panneaux massifs qui sont utilisés comme murs porteurs. C’est lui qui reçoit du côté extérieur et intérieur l’isolant et le parement. Généralement, ils sont composés de différentes couches entrecroisées avec de lames de bois. Ils peuvent être assemblés par des colles ou des clous. Il existe aussi l’élément de bois lamellé-collé comme le mur en bois massifs reconstitués. Ils sont obtenus à partir des éléments présentoirs restitués en collant des lames de bois massifs de forte épaisseur. En général, ils sont préfabriqués avec des machines de commandes numériques. Côté isolation, c’est aussi le top. De même, il permet de construire une habitation qui répond parfaitement au standard de maison passive. Certaines personnes font usage également des éléments composites industrialisés de parois. Ils permettent de construire des parois horizontales, qui sont les planchers, les murs pour le vertical, et les toitures pour les modèles inclinés. Pour ce faire, il est possible de voir des panneaux d’ossature bois munis d’une isolation, d’un revêtement d’intérieur et les réseaux. C’est pareil pour la toiture composée du chevronnage, d’isolation et d’un revêtement intérieur.